Améliorer son expression écrite : mes 3 étapes pour atteindre votre objectif

30 mai 2022 

Article rédigé par Jérôme D

Transmettre un message par écrit nécessite un travail de préparation afin de structurer nos idées pour les rapporter le plus fidèlement possible. Il est nécessaire également de savoir convaincre et persuader son lectorat pour argumenter son propos. Comment améliorer son expression écrite ? Comment organiser son texte pour représenter le fond de sa pensée ? Découvrez les 3 étapes qui permettront d’atteindre votre objectif.

1 — Structurer ses idées pour adopter une attitude logique

Ce chapitre vous transporte dans les souvenirs des cours de français lorsque vous appreniez à structurer un propos. Chaque écrit doit suivre un cheminement logique afin d’amener son lecteur vers l’information qu’il recherche. Lorsque vous répondez à un courriel, vous le structurez, peut-être sans même le savoir (formule d’ouverture, introduction, apport de précisions, réponse aux attentes, formule de clôture). Structurer ses idées est la première étape dans l’élaboration d’un contenu.

Rédiger un plan est indispensable pour améliorer son expression écrite

La rédaction d’un plan est nécessaire pour structurer sa pensée. Dès lors que vous commencez à coucher vos idées sur papier, vous remarquez qu’il est indispensable de les hiérarchiser. Deux voire trois grands axes vont naître de cette architecture et vont asseoir les fondations de votre écrit.

Tout comme la construction d’une maison, le ferraillage et le bétonnage des murs porteurs constituent l’étape suivante et représentent vos sous-parties. Celles-ci apportent de la précision et de la profondeur à vos idées, elles servent d’appuis pour soutenir la charpente, afin d’énoncer vos arguments. Enfin, la pose de la toiture termine l’élévation de votre maison et expose des exemples qui apportent de la crédibilité à votre texte.

Vous êtes maintenant sur le toit de votre propriété. Votre texte est structuré en fonction de votre pensée et en suivant un cheminement logique. Le risque de tempête est ainsi limité, votre maison restera debout.

Texte-structure-toit-solide

Connaître les différentes structures

Quatre types de structures existent pour rédiger un contenu de façon claire et ordonnée. Ils s’utilisent pour atteindre différents objectifs. Connaître la particularité de chaque plan permet de renforcer sa ligne directrice lors de la rédaction. L’emploi de ces structures peut être appliqué tant en expression écrite qu’en expression orale, dans un discours.

Le plan thématique

Le plan thématique est le plus commun, car il est facilement adaptable à tous types de textes (ou d’exposés). Il recouvre tous les thèmes du sujet. Le but de cette structure est d’explorer l’entièreté d’une notion pour dégager différents points de vue.

Le plan dialectique

Lorsqu’il s’agit de discuter d’une idée ou de confronter des arguments, le plan dialectique est le plus employé. Vous opposez ici votre raisonnement à des idées contraires pour faire preuve de nuances. Cette confrontation vous permet de mettre en évidence les forces et les faiblesses de la thématique initiale.

Le plan analytique

Le plan analytique peut être employé pour détailler les causes et les conséquences d’une situation. Le but étant de réfléchir sur une problématique d’ordre général. Vous apportez alors méthodiquement une analyse d’une thématique en l’expliquant et en l’illustrant.

Le plan comparatif

Enfin, lorsque vous souhaitez mettre l’accent sur les similitudes et les différences d’une situation, le plan comparatif s’impose. Le bilan final découle ainsi de la confrontation des idées dans les deux premières parties.

Les-differents-types-de-plan

2 — Relater sa pensée avec cohérence pour améliorer son expression écrite

La langue française est très riche. Mis bout à bout, les mots forment des phrases. Les phrases forment des paragraphes qui clarifient vos idées. Les combinaisons et les enchaînements des termes doivent être placés dans un ordre précis. Pour gagner en cohérence, il est important de savoir relier ses idées par des connecteurs logiques. Ceux-ci aident votre lectorat à la compréhension de votre contenu, car c’est bien cela l’enjeu de toutes productions écrites.

Appliquer les règles syntaxiques pour renforcer la compréhension de son texte

La syntaxe regroupe l’ensemble des règles qu’il est nécessaire d’appliquer pour construire une phrase. La liaison des mots s’effectue de façon logique avec des connecteurs. Ceux-ci permettent de lier les idées entre elles dans une phrase. Ils peuvent être de nature différente suivant le raisonnement que vous souhaitez transmettre.

La célèbre phrase connue de tous : « mais où est donc Ornicar ? » est une astuce mnémotechnique pour retenir les principales conjonctions de coordination. Seulement, ces conjonctions n’ont pas les mêmes fonctions :

  • L’opposition est exprimée par les conjonctions « mais » et « or » ;
  • L’addition et l’analogie sont mises en valeur par « et » et « ni » ;
  • La conséquence est articulée par « donc » ;
  • La causalité est introduite par « car ».

Ce sont les connecteurs logiques qui amènent vos lecteurs vers le fond de votre pensée. D’autres solutions existent pour accorder vos pensées. Notre belle langue compte des conjonctions de subordination, des locutions ou encore des adverbes qui peuvent liaisonner vos idées. Tous ces connecteurs apportent de la cohérence à votre texte.

Tableau-des-conjonctions

S’entraîner à l’écriture en racontant sa journée

Voici la règle d’or pour améliorer son expression écrite, l’entraînement. Comme un athlète de haut niveau qui a besoin de répéter régulièrement ses gammes, vous devez pratiquer assidûment la rédaction de contenu, quel qu’il soit.

Commencez par écrire pour vous. Quotidiennement, retranscrivez vos activités de la journée sur papier. Amusez-vous à classer les évènements par chronologie des faits, par thématiques, par sentiments ou par émotions. Focalisez-vous sur la forme plutôt que le fond. En effet, le message que vous allez transmettre dans votre récit n’a que peu d’importance, il s’agit d’un entraînement. Obligez-vous à dérouler votre journée en étant conséquent dans vos propos.

Ce procédé vous met dans de bonnes conditions pour éviter la page blanche ou la peur de ne pas se faire comprendre. Cet exercice peut se faire aussi bien en fin de journée que le lendemain avant de se mettre au travail. Ainsi, vous progressez rapidement et vous prenez confiance en vous et en vos écrits.

Raconter-sa-journée

3 — Persuader et convaincre son lectorat pour argumenter son propos

Votre faculté à raisonner et votre manière de penser déterminent la structure de votre argumentaire. Convaincre et persuader sont très proches et indissociables mais ils ont une fonction différente. Vous adoptez une argumentation persuasive ou convaincante par rapport au message que vous souhaitez faire passer et par rapport à votre lectorat. La démonstration de faits irréfutables représente la troisième stratégie de l’argumentation. Voici les trois grandes familles d’arguments pour étayer vos propos.

Persuader-convaincre

Organiser son texte pour une argumentation efficace

Vous écrivez maintenant pour les autres. Votre raisonnement et votre manière de penser doivent être défendus convenablement dans votre texte afin d’amener vos lecteurs vers votre point de vue. Pour cela, vous allez les convaincre et les persuader.

La conviction se traduit par un argumentaire faisant appel à l’intelligence, à la réflexion. Vous allez saisir la raison de votre lectorat en leur apportant la logique, avec un esprit déductif. Concrètement, les connecteurs logiques vont lier vos idées. Ils vont mener votre raisonnement à son terme en suivant un cheminement méthodique. Chaque argument sera illustré par des exemples, et organisé en paragraphe, afin que le lecteur puisse les assimiler les uns après les autres.

À la différence des arguments convaincants, l’argumentation persuasive a pour but de toucher l’émotion du lecteur par des figures de style. Les sentiments entrent en jeu à travers la lecture du contenu. Cela va impacter la manière de penser. Le lecteur va se trouver troublé par les arguments avancés, par des images, par des métaphores, par des comparaisons, par des personnifications, etc. Avec des arguments percutants et figurés, vos lecteurs éprouvent alors des émotions (colère, joie, confiance, tristesse, etc.). Ainsi, ils peuvent se rallier à votre cause grâce à la persuasion.

Démontrer par des faits rationnels, l’autre forme de l’argumentaire

Tout comme les arguments basés sur la conviction, la démonstration s’appuie sur des faits réels, concrets. Ces derniers sont d’autorité, ils sont scientifiquement prouvés et irréfutables. En philosophie, démontrer et argumenter sont deux principes distincts. En rédaction, c’est un mariage subtil qui définit une troisième méthode pour obtenir l’adhésion du lecteur.

La démonstration cherche à établir un lien logique entre une cause et une conséquence, entre un point de départ et un point d’arrivée. Les arguments énoncés lors d’une démonstration sont des résultats déjà connus qui vont servir à démontrer votre conclusion. À l’instar d’un syllogisme, les prémisses (majeure et mineure) conduisent à une conclusion. Le plus connu « Tout homme est mortel. Socrate est un homme. Donc Socrate est mortel » s’appuie sur des faits non discutables qui jouent le rôle d’arguments pour démontrer la conclusion.

La démonstration fait appel au raisonnement pur de votre lecteur. À l’écrit, l’argumentation par démonstration ne se suffit pas à elle-même. Elle sera suivie d’une argumentation rationnelle ou d’une argumentation persuasive.

Nuage-mots

Si à l’oral l’expression de nos pensées est instinctive pour la plupart des personnes, leur rédaction demande de la préparation. La prise en compte de votre lectorat est indispensable pour faire passer le bon message. L’évolution numérique nous incite de plus en plus à écrire alors que le niveau de français national baisse d’année en année. Votre plume vous accompagne tout au long de votre vie, mieux vaut bien l’entretenir. Intégrez ces quelques astuces dans votre routine quotidienne et vous constaterez une progression significative dans vos écrits.

Sources :

Porter sa voix │ s’affirmer par la parole de Stéphane de Freitas aux éditions Le Robert

http://www.quellecausedefendre.com/pages/bac/les-outils-litteraires/l-argumentation-convaincre-persuader-deliberer-les-strategies-d-argumentation.html

https://dictionnaire.lerobert.com/guide/conjonctions-de-coordination

ameliorer-son-expression-ecrite

Partager cet article

Rechercher dans le blog...

Explorer les catégories :

Téléchargez ma checklist !

ressource gratuite

Recevez directement dans votre boîte mail votre checklist pour auditer le SEO de vos contenus.